Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le Latran est un site de Rome, dont certains bâtiments (comme l'archibasilique Saint-Jean et le palais contigu) appartiennent en extraterritorialité à l'État de la Cité du Vatican.

Il tire son nom des Laterani, famille patricienne qui y avait son palais, confisqué par Néron en 67 puis rendu. Il échoit ensuite à l'Église catholique romaine lors de la donation de Constantin (ou plus tard : l'authenticité de cette donation est contestée), qui y bâtit :

  • la basilique Saint-Jean de Latran, cathédrale de Rome et église-mère de toutes les églises du monde (omnium Urbis et Orbis ecclesiarum mater et caput).
  • le palais du Latran, résidence pontificale de 313 à 1304.
  • le baptistère du Latran, le tout premier baptistère au monde.
  • l'obélisque du Latran, le plus grand de tous les obélisques égyptiens connus. Érigé sur la place Saint-Jean-de-Latran en 1588.
  • la Scala Santa de la Basilique San Salvatore della Scala Santa.
  • l'Université pontificale du Latran est la plus italienne (ou moins internationale), la plus laïque et la plus féminine des institutions éducatives de l'Église catholique romaine.

 

Au cours de l'histoire de l'Église, la basilique et le palais accueillent cinq conciles œcuméniques et plusieurs conciles régionaux.

Le 11 février 1929, le palais du Latran fut également le lieu de la signature des accords du Latran, conclus entre le Saint-Siège et l'État italien, représentés respectivement par le cardinal Pietro Gasparri et Benito Mussolini, qui consacra la fondation de l'État de la Cité du Vatican.

 

Concile du Latran

Nom donné à cinq conciles œcuméniques qui se tinrent au palais du Latran.

  • Le premier concile (18 mars-6 avril 1123), confirma le concordat de Worms.
  • Le deuxième concile (avril 1139) reprit les thèmes de la réforme grégorienne.
  • Le troisième concile (5-22 mars 1179) fut essentiellement consacré à l'élection du pape (majorité des deux tiers rendue nécessaire) et à l'anathème contre les cathares.
  • Au quatrième concile (11-30 novembre 1215), Innocent III fit prendre différentes décisions (notamment, l'obligation de la confession et de la communion pascales) qui marquèrent l'apogée de l'autorité politique et religieuse de la papauté médiévale.
  • Le cinquième concile (10 mai 1512-16 mars 1517, en 12 sessions) fut convoqué pour amorcer une réforme en profondeur de l'Église, mais il n'eut aucun effet.

 

Tag(s) : #Histoire du Monde

Partager cet article